Pourquoi la protection DNS est-elle l’un des éléments les plus importants de la cybersécurité ?

Lorsqu’il est question de sécurité des réseaux, nous pensons souvent aux pares-feux, aux systèmes de détection des intrusions (IDS), au contrôle de l’accès des utilisateurs et à d’autres concepts de haut niveau comme solutions. Cependant, la plupart des cyberattaques commencent par des attaques de bas niveau sur les serveurs DNS qui sont généralement ignorées par la plupart des entreprises comme un problème mineur.

Un pirate peut exploiter votre serveur DNS pour accéder à des informations sensibles et vous espionner s’il parvient à modifier vos paramètres DNS. Heureusement, il existe de nombreuses façons de protéger votre serveur DNS contre les tiers malveillants.

Installer un pare-feu

La première étape, la plus simple, de la protection DNS consiste à installer un pare-feu sur votre réseau. Un pare-feu empêchera les pirates d’accéder à votre serveur via la connexion Internet en bloquant toutes les demandes entrantes indésirables. 

Les pares-feux sont un moyen simple et efficace de protéger votre serveur DNS contre les pirates malveillants, à condition que vous vous assuriez de suivre les dernières mises à jour du logiciel. Le SD-WAN est l’un des systèmes les plus efficaces pour protéger votre système DNS.

Surveillez les attaques de répudiation DNS

La répudiation DNS se produit lorsqu’un tiers tente de modifier vos paramètres DNS pour pointer vers une autre adresse IP. Il s’agit d’un moyen facile pour les pirates de voler des informations de votre entreprise et de tromper vos clients.

De nombreux services gratuits, tels que DNS Watchdogs, DNSSEC et DNS-O-Matic, surveillent vos paramètres DNS et vous alertent de toute modification. Si un pirate tente d’altérer vos paramètres DNS, ces services vous enverront immédiatement un e-mail ou une notification afin que vous puissiez corriger le problème avant qu’il ne devienne fatal.

Utilisez l’identification et le filtrage de protocole

L’identification et le filtrage des protocoles est une fonction qui identifie automatiquement les nouveaux protocoles réseau et les autorise ou les refuse en conséquence. Cette fonction pratique peut être utilisée pour empêcher les pirates d’utiliser un flood DNS, une méthode utilisée pour surcharger un serveur avec de fausses requêtes DNS et le faire tomber en panne. 

Vous serez heureux d’apprendre que Filtrage DNS peut empêcher ces attaques. L’identification et le filtrage des protocoles peuvent également identifier et bloquer d’autres protocoles malveillants tels que le tunneling DNS, une méthode utilisée pour transférer des données par le biais de requêtes DNS.

Quels sont les aspects importants à connaître en matière de protection DNS ?

Bien que la protection DNS soit un élément important de la sécurité du réseau, il existe également d’autres solutions. Le contrôle de l’accès des utilisateurs, par exemple, peut contribuer à empêcher les employés d’accéder aux données et aux systèmes sensibles. Les systèmes de détection d’intrusion, quant à eux, peuvent surveiller les activités malveillantes et aider à prévenir les cyberattaques.

La meilleure façon de protéger votre entreprise contre une attaque DNS est d’utiliser une combinaison de toutes ces solutions. Par exemple, vous devez disposer d’un pare-feu qui couvre tous les services non routables tels que le protocole RDP, le trafic Web et le protocole SMTP. Ce type de solution garantira que les pirates n’auront jamais accès à votre serveur et que les tiers malveillants ne pourront pas altérer votre système.

Bien que votre service informatique soit en mesure d’offrir une certaine protection contre le piratage du DNS, la meilleure façon de protéger votre entreprise est d’utiliser une combinaison des moyens disponibles. En installant un pare-feu, en surveillant les attaques de répudiation DNS et en utilisant l’identification et le filtrage des protocoles, vous pouvez augmenter les chances de votre entreprise d’éviter une attaque de pirates.